La communication sur l’égalité doit être claire

Comment passer de statistiques indéchiffrables à une communication claire

La plupart des entreprises suisses sont confrontées au défi de devoir divulguer pour la première fois et de manière transparente les résultats de leur analyse de l’égalité salariale, conformément à la loi sur l’égalité entre femmes et hommes. Le problème ne sera très probablement pas la communication, mais plutôt l’acceptabilité. Cela sera particulièrement vrai lorsque les résultats vont difficilement pouvoir être expliqués en interne et ne pourront pas être cachés derrière des formulations généralisées.

Face à de telles questions, le public attend des déclarations consolidées et étayées de manière précise. Les résultats effectifs de l’analyse prescrite sont certes basés sur un modèle scientifique d’analyse de régression et sont soumis à des tests contenant des écarts statistiques et de tests de signification. Pour simplifier le « message », l’instrument Logib du gouvernement fédéral transmet donc désormais les résultats selon un système de feux tricolore :

Vert – Pas d’effet lié au sexe
Jaune – Existence d’un effet lié au sexe
Rouge – Important effet lié au sexe / seuil de tolérance dépassé

Toutefois, à y regarder de plus près, ces classifications peuvent soulever plus de questions qu’elles n’apportent de réponses. Le vert signifie-t-il qu’il n’y a pas de désavantage du tout ? Pourquoi un désavantage calculé de 3% peut-il quand même placer une entreprise dans la catégorie verte ? Comment 7,5% se retrouvent-ils dans la catégorie jaune ? Quelles sont les raisons exactes du positionnement dans une des trois catégories ? Sommes-nous encore loin du vert ? Quel type de mesures doit-on introduire ? Y a-t il vraiment des liens de causalité ou s’agit-il simplement de corrélations ? Où sont les cas concrets de discrimination?

Comment faire passer le message

L’objectif principal de la loi sur l’égalité entre femmes et hommes est une engagement des entreprises pour l’égalité salariale. Mais sur cette ambition, les modèles statistiques de calcul ne sont qu’une étape. Il faut aller plus loin et examiner la logique de fixation des salaires par niveau et fonction. Une égalité de rémunération solide ne peut pas simplement être établie à l’aide d’une formule statistique générale, mais doit également être mise en œuvre de manière fiable au niveau de toute l’équipe et des différents départements d’une entreprise.

Nous pouvons vous soutenir avec des analyses, modèles et visualisations adéquats. Avec log+insights, par exemple, nous pouvons visualiser les analyses pour vous et générer des résultats claires et compréhensibles.

Nous pouvons également vous supporter à créer de la clarté et une meilleure structure salariale grâce à notre approche de conseil  basée sur les fonctions. Avec nos larges données de marché, nous pouvons intégrer et repositionner l’organisation salariale interne dans un contexte externe.

Un déploiement réussi de l’égalité salariale fournira de la clarté !

 

T. : +41 44 542 26 42
info@klinglerconsultants.ch